L’Observatoire des trajectoires professionnelles en France

L’observatoire des trajectoires professionnelles du Groupe IGS et d’Adecco permet d’apporter un éclairage scientifique sur les différents types de trajectoires professionnelles. Soutenue par Muriel Penicaud, ministre du Travail, l’enquête présentée lundi 28 mai au public a également été l’occasion de s’interroger sur le futur de la formation professionnelle.

L’Observatoire des trajectoires professionnelles

Lundi 28 mai, Le Groupe IGS, le LISPE, Laboratoire d’innovation sociale et de la performance économique de l’école IGS-RH et Altedia, aux côtés du Groupe Adecco et de son observatoire des hommes et des organisations Lab’Ho, organisaient la grande restitution de l’observatoire des trajectoires professionnelles.

 

L’étude présentée en cette occasion portait sur les différents types de transitions professionnelles auxquels sont confrontés les individus. Une enquête qui a permis d’appréhender les trajectoires professionnelles d’un panel de plus de 1000 personnes, représentatives de la population active française.

Résultats de l’enquête

Les résultats de cette étude permettent de soulever la fréquence des transitions professionnelles qui ont touché plus d’un quart des individus sur les 12 derniers mois. Cependant, ces mêmes individus sont également 20% à déjà souhaiter changer d’emploi ou de profession dans l’année à venir. Ces chiffres interrogent ainsi sur la capacité des transitions professionnelles à stabiliser les individus et à les faire accéder à une situation professionnelle qui les satisfasse. Egalement, l’étude de l’observatoire des trajectoires professionnelles relève le manque d’informations général sur les dispositifs d’orientation, de formation et leurs mécanismes de financement. En effet, 63.3% des actifs estiment assez, voire très difficile, de trouver des informations pour orienter leur carrière.

La ministre du Travail en tire des enseignements

Muriel Pénicaud, venue assister à la conférence de restitution des résultats de l’étude ce 28 mai a été ravie des enseignements ressortis de ce travail d’enquête. Elle en a félicité l’initiative et la précision des résultats. Elle a également pu préciser aux représentants d’entreprises, journalistes, formateurs et spécialistes en conseil présents lors de la soirée, les avancées des travaux du gouvernement relatifs à la transition professionnelle.

 

Faire comprendre que l’obsolescence rapide des compétences n’est pas signe d’échec mais plutôt l’occasion pour l’individu de continuer à apprendre et à se former tout au long de sa carrière est son cheval de bataille. Elle a d’ailleurs appelé toutes les parties prenantes : entreprises comme professionnels de la formation, à s’engager toujours davantage pour faire avancer avec efficacité et professionnalisme les individus engagés dans des transitions professionnelles.

 

Retrouvez l’ensemble des résultats de l’enquête en la téléchargeant ici !

 

Les rentrées du Groupe IGS à Paris, Lyon et Toulouse

Chaque année à Paris, Lyon et Toulouse, le Groupe IGS accueille ses nouveaux apprenants lors de rentrées festives, émouvantes et challengeantes! Découvrez les rentrées 2018 des campus Groupe IGS! Motivation et esprit d’équipe lors du grand témoignage de rentrée au Groupe IGS Toulouse A Toulouse, le Groupe IGS a fait sa rentrée officielle de 3 […]

VIDÉO À LA UNE

Toutes les vidéos