L’enquête IFOP / LISPE : évolutions et transformations managériales

A l’occasion du colloque Dirigeants en Pays d’Avignon qui réunit chaque année plus d’une centaine de représentants du monde académique, politique, entrepreneurial et culturel, l’IFOP et le LISPE ont présenté leur grande étude sur les évolutions managériales.

Cette grande enquête nationale avait pour dessein de révéler les évolutions managériales perçues dans l’entreprise par l’ensemble des salariés. En sondant plus de 700 salariés ayant été en emploi depuis au moins 10 ans et représentatifs de la population française, le LISPE, laboratoire de recherche en RH et l’IFOP ont tenté de dresser le panorama des changements managériaux ayant affecté les entreprises dans la dernière décennie.

Des relations intra entreprises qui s’améliorent.

Les relations entre collègues semblent s’être améliorées pour 37% des salariés interrogés. Les répondants à l’enquêtent rapportent également que les relations avec leurs supérieurs hiérarchiques directs ont évolué de manière positive. En revanche, les relations avec les directions d’entreprise, nettement plus verticales, semblent ne pas s’être améliorées, seuls 27% estiment qu’elles ont évolué dans le bon sens (34% estiment qu’elles n’ont pas évolué depuis la dernière décade).

 

Un management estimé traditionnel

Les salariés déplorent une certaine rigidité, une préférence pour la verticalité et une dose d’opacité au management contemporain français. Les salariés interrogés estiment que la hiérarchisation ne laisse que peu de place à la coopération (à 65%), que domine un côté bureaucratique plutôt que réactif dans leur activité (à 62%) et que les processus décisionnels restent opaques et manquent de transparence (à 63%).

De nouvelles tendances qui prennent lentement place

Les nouveaux modes de management dotant les salariés en autonomie et responsabilités prennent peu à peu place dans l’entreprise française. Près de 4 salariés sur 10 en perçoivent l’émergence. Ils déclarent alors que ces évolutions managériales encouragent la pluralité de points de vue (à 48%), manifestent de la confiance pour prendre des décisions sur des sujets importants (à 43%) et offrent la possibilité de  développer ses compétences à (42%).

Des collègues efficaces mais difficilement heureux ?

Les collaborateurs des salariés interrogés sont dépeints en majorité comme étant efficaces dans leur travail. Cependant, les salariés sont moins convaincus de l’épanouissement de leurs collègues au travail. En effet, seuls 4 sur 10 estiment que leurs pairs sont enthousiastes, heureux ou motivés dans leur emploi.

Des frustrations quant aux nouvelles pratiques managériales.

Alors qu’ils souhaiteraient que les améliorations en entreprise concernent d’abord la rémunération, la responsabilisation et la formation, les transformations managériales sont plutôt ressenties du côté de l’organisation de l’entreprise. Une dimension de frustration qui domine donc malgré des évolutions positives perçues.

 

 

Retrouvez et téléchargez l’ensemble des résultats de l’enquête ainsi qu’une analyse des enseignements de ce grand sondage national !

C215 au Campus Groupe IGS Paris

C15 revient au Campus Groupe IGS – Paris à l’occasion de l’Atelier des savoirs ! Déjà invité de la 3ème édition du festival d’art urbain du Groupe IGS: Urb’Art en 2010, il avait alors réalisé une superbe fresque murale près de la cafétéria du campus.

VIDÉO À LA UNE

Toutes les vidéos