L'impact du management stratégique

Les entreprises doivent faire face à un contexte caractérisé par une profonde mouvance, ainsi qu’une concurrence accrue. C’est pourquoi elles doivent adopter de nouvelles stratégies, notamment en matière de management. Il faut prendre les bonnes décisions sur le long terme et fédérer autour d’objectifs communs. C’est ici qu’entre en jeu le management stratégique !

 
management stratégique

Qu'est-ce que le management stratégique ?

Il existe de nombreuses formes de management, qui ne cessent d’évoluer, chacune possédant ses propres caractéristiques et répondant à divers enjeux. 

Le management stratégique, pour sa part, regroupe l’ensemble des décisions et des actions qui visent à assurer le développement et la pérennité de l’entreprise sur le long terme. Il permet en effet de définir une stratégie ainsi qu’une ligne de conduite permettant d’atteindre les objectifs de la Direction. Il repose pour cela sur une analyse de l’environnement de l’entreprise, mais aussi sur ses ressources et les compétences à sa disposition. Il est alors possible de mettre en lumière ses forces et ses éventuelles faiblesses ainsi que les opportunités qui sont à saisir et les menaces à éviter.

Il est à noter que le management stratégique se différencie du management opérationnel qui est, quant à lui, axé sur le court terme. Les décisions propres aux métiers du management opérationnel découlent directement du management stratégique et ne doivent pas aller à son encontre.

Exemples de décisions stratégiques : 

  • lancer un nouveau produit sur le marché ; 
  • fusionner avec une autre entreprise ou en acquérir une nouvelle ;
  • ouvrir une filiale ;
  • créer de nouvelles unités de production ;
  • conquérir un nouveau segment de marché ;
  • internationaliser l’entreprise.

Les différentes formes de décision du management stratégique

Le management stratégique se caractérise par plusieurs formes de décisions, qui peuvent être délibérées, émergentes ou subies.

#1 La décision délibérée

La décision délibérée (ou anticipée) découle d’une réflexion profonde. La Direction suit un processus de décision volontaire et délibérée. Cela peut par exemple concerner la fermeture d’un service afin de réduire les coûts ou encore d’externaliser.

#2 La décision émergente

La décision émergente (ou occurrente) résulte d’un changement brutal au sein de l’environnement de l’entreprise. Elle est ainsi prise pour pouvoir réagir et s’adapter. Concrètement, si une entreprise concurrente dépose son bilan, la Direction peut prendre la décision de recruter les cadres qui ont perdu leur emploi.

#3 La décision subie

La décision subie est imposée par une situation. Elle est donc de nature spontanée et n’est pas issue d’une longue réflexion. Ce type de décision est plutôt déconseillé, car il ne permet pas d’anticiper. C’est par exemple le cas lorsque de nombreux salariés démissionnent et que l’entreprise doit lancer en urgence une campagne de recrutement.

Comment s’articule le management stratégique ?

Le management stratégique représente une méthodologie de gestion d’entreprise. Il repose sur cinq principales fonctions, à savoir :

  • la planification ;
  • l’organisation ;
  • le staffing ;
  • la motivation ;
  • le contrôle.

Ces étapes sont aujourd’hui primordiales pour toutes les entreprises souhaitant atteindre leurs objectifs. Plusieurs paramètres sont à prendre en compte pour pouvoir mettre en œuvre ce type de management, comme : 

  • l’environnement de l’entreprise ;
  • la concurrence et le marché ;
  • les facteurs de réussite ;
  • les avantages concurrentiels ;
  • les ressources ainsi que les compétences internes ;
  • les objectifs ;
  • les résultats des actions mises en place.

Les décisions du management stratégique passent ensuite par le management opérationnel exécuté par les managers de proximité. Les relations sociales doivent donc être performantes afin de fédérer l’ensemble des acteurs autour d’un objectif collectif et ainsi concrétiser efficacement les objectifs.

Les étapes pour mettre en place un management stratégique

Pour adopter une démarche stratégique, l’entreprise doit respecter certaines étapes :

  • établir un diagnostic stratégique de l’entreprise (ou une analyse stratégique), pour faire le point sur la situation actuelle. Cela passe par une analyse interne tel qu’un audit, mais aussi un état des lieux externe ;
  • définir les objectifs et les orientations stratégiques, qui peuvent être « business » ou « corporate » ;
  • la mise en œuvre de la stratégie (l’implémentation), par des actions et des processus ;
  • le contrôle de gestion stratégique, afin de s’assurer de l’efficacité du management stratégique et que les objectifs soient atteints grâce à des tableaux de bord et/ou une comptabilité analytique.

Pourquoi adopter le management stratégique ?

Chaque entreprise est aujourd’hui concernée par le management stratégique. Il répond en effet à des enjeux contemporains auxquels les organisations sont confrontées. 

Dans un contexte en pleine mouvance, les entreprises ne peuvent désormais pas ignorer les exigences vitales qui découlent de ces bouleversements. Elles doivent se préparer pour pouvoir se positionner et opter pour une stratégie optimale afin d’assurer leur pérennité et leur développement.

En adoptant un management stratégique, les entreprises peuvent faire face aux évolutions et s’adapter. Il permet en effet d’analyser en profondeur l’environnement, d’identifier des solutions et de prendre les décisions à moyen et long terme nécessaires au développement de l’organisation. Plusieurs avantages découlent de ce type de management, à savoir :

  • avoir une meilleure perception de l’environnement : grâce à une ligne directrice, les collaborateurs partagent une vision commune ;
  • favoriser la communication et la coordination : les collaborateurs sont fédérés autour d’objectifs communs, ce qui favorise la cohésion et les échanges ;
  • optimiser la gestion des ressources : le management stratégique réduit le risque de mauvais investissement et augmente les vecteurs de croissance ; 
  • améliorer la prise de décision : grâce à une connaissance optimale des éléments majeurs, les dirigeants peuvent prendre de meilleures décisions ;
  • booster les performances de l’entreprise : avoir des objectifs stratégiques permet de rester concentré sur les points essentiels et d’éviter de se disperser sur des actions moins importantes.

Vous souhaitez faire carrière dans un poste stratégique ? Être au cœur des décisions de l’entreprise ? Découvrez les formations proposées par le Groupe IGS et concrétisez vos objectifs professionnels !

PARTAGER