Apprenant : quelles aides pour payer votre loyer ?

De nombreux étudiants doivent chercher un logement pour poursuivre leur cursus ou pour se rapprocher de leur site de formation et de leur entreprise d’accueil. S’il existe un large choix d’hébergement, une grande majorité rencontre quelques difficultés. Vous pouvez bénéficier d’aides pour régler votre loyer, avoir une caution ou encore prendre en charge une partie de votre déménagement. 

aides

Le point sur le marché immobilier étudiant

Près de la moitié des 2,6 millions d'apprenants français et étrangers doivent quitter le cocon familial pour poursuivre leur formation dans l’enseignement supérieur. Ils peuvent alors se tourner vers de multiples solutions d’hébergement qui possèdent chacune leurs propres caractéristiques : appartement privé, colocation, résidence universitaire, chambre chez l’habitant, logement intergénérationnel…

Quelles difficultés rencontrent les étudiants pour trouver un logement ?

7 apprenants sur 10 (soit 68 %) ont déclaré à l’Observatoire de la jeunesse solidaire de l’Afev avoir rencontré des difficultés pour trouver leur logement, à savoir : 

  • ne pas obtenir de logement dans le parc privé du fait d’un manque d’emploi ou d’emploi stable (1 sur 5) ;
  • manquer de moyens (1 sur 4) ;
  • renoncer à certains dépenses de première nécessité pour pouvoir se loger (1 sur 4) ;
  • subir une forme de discrimination (12 %).

Face à ces constats, 23 % des interrogés ont dû rester au domicile parental et 15 % ont déclaré se retrouver dans une situation précaire, voire même sans logement.

Quel logement recherchent les étudiants ?

Selon l’Observatoire national de la vie étudiante (2019), près de 45 % des apprenants sont locataires du parc privé, 22 % sont toujours logés chez leurs parents et 12 % vivent dans une résidence étudiante.

Concernant le type de bien, plus de la moitié des demandes de location concernent un studio (ou T1) et 15 % un T2. La colocation est également une solution recherchée (21 %). De manière générale, les étudiants privilégient la location meublée (près de la moitié des demandes).

Les aides auxquelles vous pouvez prétendre pour votre logement

Selon une étude publiée par Diplomeo, 73 % des jeunes trouvent les loyers trop élevés. Toutefois, sachez que vous pouvez bénéficier, sous certaines conditions, de diverses aides même si vous percevez un salaire dans le cadre de votre apprentissage.

L’aide personnalisée au logement (APL)

L’aide personnalisée au logement (APL) est une allocation logement versée par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF). Cette aide financière vous permet de payer votre loyer et elle est calculée selon plusieurs critères : le montant de votre loyer, la composition de votre foyer ou encore vos ressources (qui sont vos revenus de l’année en cours). Il est à noter que le propriétaire de votre logement ne doit être en aucun cas un membre de votre famille proche et que ce logement doit être votre résidence principale.

Vous pouvez effectuer une simulation sur le site de la CAF et déposer votre demande.

Les aides d’Action Logement

Action Logement est un acteur de référence en France dans le logement social et intermédiaire. Son objectif premier est de faciliter l’accès au logement. Pour cela, l’organisme propose de multiples dispositifs accessibles notamment aux étudiants.

#1 La garantie Visale

La garantie Visale (anciennement connue sous le nom de Loca-Pass) vous permet de ne pas avoir à présenter à votre propriétaire une caution. Ce dispositif, accessible aux jeunes de 18 à 30 ans, représente une caution locative gratuite. Il permet également de couvrir les loyers et charges impayés dans la limite :

  • d'un loyer (charges comprises) de 1 500 € à Paris et de 1 300 € sur le reste du territoire ;
  • de 36 mensualités impayées.

Action logement rembourse le propriétaire en cas d'impayés ou de dégradations locatives, vous devez ensuite à votre tour rembourser l’organisme selon un échéancier personnalisé.

Vous pouvez réaliser une simulation sur le site VISALE et déposer votre demande en ligne.

#2 « Mon job, mon logement »

A destination des alternants et apprentis, « Mon job, mon logement » est un nouveau dispositif mis en place par Action Logement et le ministère chargé de la Ville et du Logement. Cette aide de 1 000 € a pour objectif de favoriser le rapprochement logement-emploi. 

Vous pouvez profiter de ce dispositif si :

  • vous avez un contrat de travail en cours ;
  • votre rémunération n’excède pas 1,5 fois le SMIC brut ;
  • vous n’avez pas déjà obtenu l’aide à la mobilité ou l’aide Jeunes actifs ;
  • ne pas dépasser un délai de 3 mois entre votre premier jour en entreprise et la date de début de votre bail.

Vous avez la possibilité de tester votre éligibilité sur le site d’Action Logement.

#3 L’aide Mobili-jeune

Si vous êtes un alternant de moins de 30 ans, vous pouvez solliciter l’aide Mobili-jeune pour régler votre loyer. Cette aide, dont le montant peut être compris entre 10 et 100 euros par mois, peut être obtenue pendant 3 ans à la condition que vous ne perceviez pas plus que le SMIC. Il est à noter qu’elle est cumulable avec l’APL.

Vous pouvez vous rendre sur le site Mobili-jeune pour tester votre éligibilité et déposer votre dossier.

#4 L’aide Mobili-Pass

Si vous devez déménager dans le cadre de votre alternance, et que votre entreprise d’accueil compte 10 salariés au minimum, vous pouvez prétendre au Mobili-Pass. Ce dispositif se présente sous la forme d’une subvention ou d’un prêt à taux réduit qui ont pour objectif de vous aider à régler certains frais liés à votre déménagement. Pour bénéficier de l’aide (qui peut aller jusqu’à 3 500 €), vous devez justifier de votre nécessité à déménager, à savoir avoir plus d’une heure de trajet jusqu’à votre entreprise ou votre centre de formation ou encore d’une distance de plus de 70 km. Votre revenu fiscal est en outre pris en considération.

Votre demande est à déposer sur le site d’Action Logement.

Le Groupe IGS à vos côtés pour votre recherche de logement

Parce que votre bien-être est un élément crucial de la réussite de votre parcours, le Groupe IGS veille à vous accompagner à chaque étape, notamment lors de votre recherche d’hébergement. 

C’est pourquoi nous avons noué de solides et pérennes partenariats avec des acteurs clés du logement. Vous pouvez ainsi vous rendre sur différentes plateformes, comme My Studapart, Adèle, Nexity Studéa, etc.

Vous souhaitez bénéficier de ces services et bénéficier d’un accompagnement personnalisé ? Découvrez pour cela les écoles du Groupe IGS ainsi que leurs offres de formation.

PARTAGER