TRAVAILLER DANS LES MÉTIERS DU DROIT EN ENTREPRISE

Pour une entreprise, il est crucial que chacune de ses actions soit en accord avec la loi. Si un chef d’entreprise ou un cadre supérieur peut avoir des bases en droit, il n’a cependant pas autant de connaissances qu’un spécialiste. Pour éviter de commettre des erreurs qui pourraient entraîner des problèmes juridiques, ils font donc appel à des professionnels qui leur apportent des conseils. Nous vous proposons de découvrir les métiers du droit en entreprise !

Les métiers du droit

Que ce soit en cabinet de conseil ou directement en entreprise, les métiers du droit ont une importance cruciale au sein des organisations. Au-delà de la prévention des problèmes juridiques, ils ont aussi un rôle de conseil. Les professionnels du secteur doivent apporter un éclairage sur les projets de l’entreprise et expliquer ce qu’elle a le droit de faire et comment. Ainsi, on retrouve plusieurs postes différents, avec des spécialités diverses. En voici quelques-uns.

  • Le juriste d’entreprise à pour rôle d’assurer la sécurité juridique de son entreprise. Il apporte ses conseils dans ses actions et veille à la bonne application de la loi en interne, tout en restant en veille sur les évolutions de la législation. De par son rôle, il est régulièrement impliqué dans les décisions de l’entreprise. Si la plupart des juristes d’entreprise sont généralistes, il arrive que certaines structures recrutent des spécialistes.
  • L’assistant juridique exerce ses missions auprès d’un juriste en cabinet ou en entreprise. Il a de nombreuses tâches liées au secrétariat (création de documents, gestion du courrier, de l’agenda de son supérieur, gestion des dossiers, etc.). Il a également pour rôle de préparer des dossiers par des recherches juridiques et il peut avoir des missions liées à la trésorerie, s’il a des compétences en comptabilité.
  • L’avocat d’affaires travaille pour une entreprise dont il défend les intérêts. Spécialisé en droit des affaires et en droit commercial, il a un rôle de conseil auprès de son employeur. Il doit pouvoir répondre aux questions juridiques qui se posent, proposer des solutions en cas de problème et prendre en charge des missions administratives telles que la rédaction de contrats. En cas de litige, il peut aller plaider en faveur de son employeur au tribunal.
  • Le cadre juridique est un professionnel qui a avant tout un rôle de conseil auprès des entreprises (en cabinet ou non). Il doit rester en veille sur l’actualité juridique pour conseiller son client et lui permettre de rester en règle. Il doit également gérer les litiges et rédiger des actes pour son employeur.
  • Le DPO (Data Protection Officer) est un poste apparu avec le durcissement des lois européennes sur la protection des données qu’a imposé le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données). Le DPO doit assurer l’intégrité des données des clients et prospects de son entreprise et celles des visiteurs de son site. Il doit vérifier que les données sont utilisées uniquement aux fins prévues, garantit leur sécurité et leur suppression en accord avec la loi.

Les métiers de la comptabilité

Mais il n’y a pas que les juristes dont le métier est lié au droit en entreprise. En effet, la comptabilité est un secteur où le droit joue un rôle fondamental. Plusieurs postes ont un rôle de contrôle du respect de la réglementation en vigueur. Que ce soit pour vérifier la conformité des comptes ou pour sanctionner les entreprises fautives, la comptabilité est le secteur idéal pour ceux qui aiment autant les chiffres que le droit.

  • Le commissaire aux comptes (CAC) est un professionnel qui a pour rôle de contrôler les comptes annuels de l’entreprise pour vérifier leur conformité et qui travaille le plus souvent en cabinet comptable. En cas de non conformité, il a l’obligation de signaler les manquements au chef d’entreprise, aux actionnaires, voire au Procureur de la République. C’est un métier où la déontologie et la rigueur sont des valeurs centrales. En effet, en cas de manquement à sa mission, le commissaire aux comptes engage sa responsabilité pénale.
  • L’auditeur financier a pour rôle de contrôler les opérations financières d’une entreprise : celle qui l’emploie dans le cas d’un auditeur interne ou un client dans le cas d’un auditeur externe. Il a notamment pour rôle de réaliser un audit dans le but d’émettre des recommandations pour améliorer la gestion financière de la structure et fluidifier ses procédures budgétaires. Son rôle est aussi de garantir la fiabilité des comptes et de vérifier leur légalité.
  • L’expert-comptable, poste accessible après avoir obtenu le DEC (Diplôme d’Expert-Comptable), lui-même accessible après un DSCG, est l’un des métiers les plus avancés de la comptabilité. Il a des missions de comptable (établissement des comptes de l’entreprise, conseil juridique et fiscal, etc.), mais aussi de contrôle. Il doit examiner les bilans comptables ou l’audit financier pour assurer la régularité des comptes.

Les métiers du droit en entreprise vous intéressent ? Pour démarrer votre carrière, l’ESAM, école de management, de finance d’entreprise et de droit du Groupe IGS, vous propose des formations en droit et comptabilité pour préparer votre future carrière !

Bienvenue dans le monde des possibles

Depuis 1975, le Groupe IGS accompagne les hommes et les entreprises dans la réussite de leurs projets. Il propose 8 filières de compétences et d’expertises métiers accessibles en formation initiale, formation continue, alternance, apprentissage ou insertion, grâce à un système académique commun et internationalisé..

Toutes les formations

PARTAGER